Partagez | 
 

 Six mots, une phrase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
France
Le séducteur aux 2 facettes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 16/03/2014
Localisation : Autriche, salle de bal

Identité
Nom humain: Francis Bonnefoy
Camp: Empire
Expérience: 0/1000

MessageSujet: Six mots, une phrase   11/5/2014, 22:33

(Parce que je me fais chier 8DDD /shot/)

C'est un jeu assez simple.
Le but à la base est de faire une phrase ou une mini une phrase avec les mots proposés par votre voisin du dessus. Vous devez tous les utiliser sans exception, même les plus loufoques !

Étant donné que nous sommes sur un forum Hetalia, nous allons compliquer la tâche, vous devrez faire un paragraphe (voir un drabble ou un OS 8D) en utilisant les persos d'Hetalia (Evander et Leah sont autorisés si vous voulez xD) en utilisant les mots obligatoires.

Les mots pour le prochain posteur : Association, chenille, bouteille, moutarde, citoyen, livre

En espérant que ce jeu marche ici car sur d'autres forums ça marche /shot/

_________________



Je vous fais la cour en saphir (#0131B4)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Autriche
Requiem ~ ♫
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 15/04/2014
Localisation : Vienne

Identité
Nom humain: Roderich Edelstein
Camp: Rébellion
Expérience: 0/1000

MessageSujet: Re: Six mots, une phrase   12/5/2014, 11:36

Inspirée du Sommet Germanique de février 2010. Plus ou moins.

(Je nomme les pays en allemand. donc pour récapituler : Schweiz = Suisse, Österreich = Autriche, Deutschland = Allemagne, Frankreich = France et  Vereinigtes Königreich = Royaume Uni)

Le luxembougeois fixait sa tasse de café pour ne pas avoir à croiser le regard de l'une des autres personnes assises à la table. Il savait qu'a l'instant ou il lèverait la tête les autres sortiraient de la phase de préparation qui avait suivit l'entrée dans la salle pour attaquer le sujet de la réunion. Le secret bancaire. L'une des choses qui faisait qu'aujourd'hui il avait beau jeter autant d'argent par les fenêtres qu'il voulait ils y en aurait toujours pour remplir ses caisses. Mais celui avec qui il ne voulait surtout pas avoir affaire était le grand blond. Allemand. Et comble de malchance, le buveur de bière était la. D'ailleurs en cette matinée et à son grand regret, il n'avait pas forcé sur la bouteille se montrant frais et dispos pour corriger toute sa petite famille de germaniques.

Ordinairement l'association de tout ces pays surtout pour des questions économiques produisait un mélange détonnant. Mais ici tout était plutôt calme. Pour le moment. Une chenille passa sur la table nonchalamment, comme pour annoncer le début des choses sérieuses. On la laissa faire son chemin.

- Messieurs si je vous ai réunis aujourd'hui c'est pour parler d'un problème important...


- Ce n'est pas un problème. Cette règle fiscale est très profitable à nos citoyens et tout se passe a merveille.

- Schweitz, vous parlerez quand ce sera votre tour, je ne me suis pas déplacé jusqu'ici pour maintenir que tout va bien, d'autant que je tiens à entendre ce que Deutschland voulait nous annoncer.

Liechtenstein se cacha derrière le livre qu'elle lisait. Administrée par son grand frère elle n'avait ici pas son mot à dire mais n'aimait pas voir les deux nations alpines se disputer.

- Danke, Österreich. Donc, je disais que nous devrions limiter cette politique de secret bancaire ce n'est plus possible ! D'autant que certains d'entre vous sont dans l'Union Européene maintenant il serait bien que vous vous pliez un peu aux règles.

- Hors de question que j'y renonce.

- C'est aussi mon avis.

- Peut être qu'on pourrait revoir les règles Européene ? Genre nous on fait plus ça, mais finit les magouilles fiscales de Frankreich et Vereinigtes Königreich. Ca peut le faire non ?


- Ecoutez, vous vous exposez à des problèmes, renoncez y et...


Les trois nations exclamèrent leur négation dans un bel ensemble, tandis que Liechtenstein faisait toujours mine de lire. L'allemand sentit la moutarde lui monter au nez et abattit son poing sous la table sous le regard impassible des deux alpins et la mine terrifiée du Luxembourgeois.

- Nous reprenons...


(le prochain doit caser : Vibrations, Fusion, Orang outan, palmier, ballet et ampoule. Bonne chance !)

_________________


Je m'adresse a vous en darkslateblue


Dernière édition par Autriche le 12/5/2014, 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grèce
L'héritier des Érynies
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/03/2014
Age : 23
Localisation : Dans la librairie~

Identité
Nom humain: Héraclès Karpusi
Camp: Empire
Expérience: 0/1000

MessageSujet: ballet   12/5/2014, 20:32

Bon, je me suis rendu compte que Autriche avait déjà posté lorsque j'ai prévisualisé, donc je vais le laisser na.
Spoiler:
 

Pays-Bas laissa tomber son sac sur le sol, soupirant au passage. Il avait été obligé de se rendre à Sumatra, l'une de ses colonies. Angleterre avait été vu non loin et sa proximité n'était pas une bonne nouvelle. Pas du tout. Alors son roi l'y avait envoyé, de force, même si il n'était pas complètement d'accord. Sérieusement, il était facile de battre ce chien fou, il suffisait juste de l'envoyer dans la mer, vu son niveau de natation. Et pour ça, même pas besoin d'être une nation.

Observant les environs tout en allumant sa pipe, Jan se demanda où se trouvait la représentation de l'île. Elle avait pourtant été mise au courant, il y avait fait attention.

Prenant la décision de chercher l'insulaire, son acte fut abrogé par une secousse qui le fit trébucher, il cracha sa pipe juste à temps, s'évitant ainsi plus de mal. Lorsqu'il put enfin se remettre sur ses pieds, il sortit le plus rapidement possible.

-Mais... Mais qu'est-ce que c'est que ce truc ? demanda-t-il inutilement.

Heureusement, des villageois arrivèrent bien vite. Il tenta de les interroger sur le gros truc orange qui s'était écrasé sur le toit de sa maison coloniale, mais il n'apprit que le nom de l'animal, un orang-outan, ce qui ne l'avança pas vraiment.

Mais est-ce qu'ils étaient au courant qu'ils lui devaient obéissance et réponse à la moindre de ses questions, même à la plus bête ? Il faillit le leur rappeler -de manière énergique- lorsqu'une petite main se glissa dans la sienne couturée, lui faisant regarder presque un mètre plus bas, croisant ainsi le regard sombre de la nation insulaire.

-J'allais venir te chercher, justement.

-Plus tard, osa-t-elle murmurer.

Elle tira la nation coloniale derrière elle, l'entraînant un peu plus loin, alors que les villageois aidaient le singe à descendre du toit.

-Nos arbres sont malades. Les orang-outans tombent comme des feuilles.

Pour preuve, elle donna un petit coup de pied dans le tronc d'un palmier, et ces simples vibrations suffirent à faire tomber quelques-unes des noix de coco qui s'écrasèrent.

-Même les fruits sont contaminés, commenta-t-elle alors que les noix laissaient s'écouler un jus plus sombre que d'ordinaire.

Elle leva la tête pour mieux plonger son regard dans celui blasé -bien qu'un peu préoccupé par la situation- de son colonisateur.

-Vous êtes là pour nous aider.

Ce n'était pas une question, pas une supplication, mais bien un ordre. Jan réprima un frisson.

-Et qu'est-ce que tu veux que je fasse ? Je ne suis pas un biologiste.

Elle ne l'écouta pas, le traînant de nouveau derrière lui de manière tellement autoritaire qu'il ne tenta même pas de refuser. Et... ils marchèrent. Longtemps, s'enfonçant dans l'île.

Plié de moitié à cause de la petite taille de sa guide, se prenant les pieds dans les racines apparentes et se faisant griffer le visage par les branches pendantes. Lorsqu'ils arrivèrent à destination -du moins c'est ce qu'il lui semblait- il recracha le contenu de ses poumons avant de les remplir de nouveau.

-Tu aurais pu me prévenir que j'allais avoir à faire trois cent lieux !

Dans ses chaussures solides et cerclées de fer, ses pieds le faisaient souffrir et, nul besoin de vérifier, des ampoules devaient apparaître. Il grommela tout bas, regrettant de ne pouvoir quitter ce qui s'apparentait à un instrument de torture en ces instants.

-Est-ce que les Européens auraient peur de la fusion avec la terre nourricière pour ne jamais marcher pieds nus ? demanda l'Indonésienne.

Elle fixait ses petits pieds nus, marqués par le sol sur lequel elle marchait depuis sa naissance.

Il haussa les épaules en réponse avant d'emboîter le pas à l'insulaire qui finit par lui désigner un arbre aussi majestueux que sombre et puant. Il avait pourri sur pied, à ce qu'il paraissait à première vue.

Et, alors que la petite partait dans une longue explication sur les symptômes des autre arbres et moult détails dans cette branche-là, Jan eut une pensée envers sa petite sœur qui l'attendait sur le continent. Elle avait été assez déçue de savoir son départ, surtout par le fait qu'il ignorait la date de son retour, mais encore plus parce qu'il ne pourrait pas assister à ses débuts dans le ballet qu'organisait sa royauté.

-M'écoutes-tu, homme blanc ?

Il grogna son assentiment et fourra de nouveau sa pipe, submergé par les connaissances en botanique de la colonie.

(Pour le futur chanceux : Piston / Klaxon / Chat / Tricot / Poisson / Calendrier, bonne chance)

_________________

Le Grec de poche~
Grèce vous embrouille en Darkviolet (#9400D3)
Carnet de bord
Moi c'est Héraclès. Hellas à la rigueur.
© Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/2068132/Voracity666
Prusse

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 01/03/2015

Identité
Nom humain: Gilbert Beilschmidt
Camp: Rébellion
Expérience: 0/1000

MessageSujet: Re: Six mots, une phrase   18/4/2015, 18:53

Fixant de son air bête habituelle le calendrier, Italie se mit à sourire à pleine dent, se redressant et lâchant un long "ve" alors qu'il lève les mains. Rapidement il courre dans le salon où son frère se trouver et qui mangeait une tomate bien mûre et juteuse par la même occasion. L'italien n'avait pas remarqué son frère et dès leur qu'il croqua dedans, Italie se jette sur lui et il se mit plein de jus tomate.

- STUPIDO ! Cria-t-il.
- Veeee ~ Fratello ! C'est le poisson d'avril aujourd'hui !

Romano le fixe d'un air blasé, clignant des yeux.

- Rien à foutre. Fit il sèchement, croquant dans sa tomate par la même occasion.

Italie fit une légèrement moue, penchant légèrement sa tête sur le côté. Romano se lève et s'étire, allant ensuite rapidement dans la chambre sur le regard de son jumeau. Ce dernier se lève, soupirant et parti dans le jardin où il s'assoit à une petite table, croisant les bras et fixant le ciel légèrement couvert. Nouveau soupir de sa part alors qu'il regarde autour de lui. Son chat saute sur ses genoux, réclament des caresses. Italie sourit, lui en faisant alors qu'il réfléchit en même temps. Que pourrait-il faire durant ce poisson d'avril ? Faire des farces à Doitsu ? Non... Il en avait déjà fait plein l'année dernière. Alors à France-niichan ? Non plus... Déjà fait aussi.... En fait, il en a fait à tout le monde sauf une personne ! Oui, Italie se doit d'en faire une à son jumeau ! Un grand sourire s'illumine alors qu'il se lève d'un bon et part rapidement trouver une idée en plus d'aller la préparer ! Pour son premier poisson d'avril, ça doit être mémorable !
~ Deux heures plus tard ~

Italie sautille jusqu'à la chambre de son frère et y rentre lentement, Romano était dos à lui, assis sur son bureau et écrivant il ne sait quoi. Rapidement et discrètement, il arrive à son niveau et appui sur le klaxon qui fit un bruit assez strident. Romano fit un sacré bon, main contre sa poitrine.

- Strozon ! Tu m'a fait peur stupido de frère !
- Veee ~ Joyeux poisson d'avril !!! ~
- T'es sérieux....?
- ouiiiii !
- Tiens, va tricoter un truc et viens pas me faire chié. Où non ! Va appelé un mecano ou un truc du genre, il y a un piston à chan-
- Veee.... Mais Fratello... On a pas de piston...
- BREF DÉGAGE !
(les prochains mots ! : Yaoi/Soda/Arbre/Instrument/Gamin/Arc en ciel)

_________________

“ Tears are words that need to be written.”





L'Awesome Prusse vous cause en #006666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Six mots, une phrase   

Revenir en haut Aller en bas
 
Six mots, une phrase
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 mots - une phrase
» 3 MOTS = 1 PHRASE
» ¤ Trois mots, une phrase
» 3 mots une phrase
» Jeu du "trois mots = une phrase"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Steam World :: HRP & Jeux :: Jeux-
Sauter vers: