Partagez | 
 

 Je suis là... [Ft.Angleterre]

Aller en bas 
AuteurMessage
France
Le séducteur aux 2 facettes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 16/03/2014
Localisation : Autriche, salle de bal

Identité
Nom humain: Francis Bonnefoy
Camp: Empire
Expérience: 0/1000

MessageSujet: Je suis là... [Ft.Angleterre]   31/7/2014, 19:49





Je suis là...


Ft. Arthur Kirkland


"Pour un coeur passionné, la pire douleur est de ne pas suffire au cœur qu'il aime." - Paul Bourget




Des soupirs, des râles, deux corps qui se frottent l'un à l'autre dans la nuit, mélangeant leurs odeurs, leurs essences, leurs empruntes charnelles. Cette nuit-là, ils ne faisaient qu'un, bien loin des querelles quotidiennes et des joutes verbales, mais surtout bien loin de l'Empire et des obligations. Cette nuit-là, ils n'étaient que deux humains, deux humains parmi des milliards d'autres qui peuplaient cette planète appelée Terre. Deux hommes ordinaires qui échangeait des sentiments, les jetant presque à la figure de l'autre. Leurs mouvements étaient maladroits, chacun voulant dominer l'autre dans cette danse infernale...

***

Il expira la fumée toxique de sa cigarette à vapeur tout en regardant par la fenêtre : les rues de Londres étaient embrumées ce jour-là. Après tout, même après les âges la météo si bien connue de l'Angleterre restait la même.
Il était nu, la lumière presque inexistante tamisait son corps que beaucoup qualifiait d'Apollon.

Il reprit une fois de plus une bouffée de fumée et son regard se posa alors sur le corps mince qui reposait encore sur le lit : Arthur.
Sa peau était pâle et les couvertures rouges y contrastaient parfaitement. Ses cheveux blonds encore plus ébouriffés et décoiffés qu'à l'ordinaire lui donnait un côté mignon que peu de gens avaient la chance de voir.
Il était allongé sur le ventre et son dos, dénudé, s'offrait au regard avisé du Français. On avait envie de caresser cette peau lisse, de l'embrasser, de la faire sienne.
Le représentait de l'Angleterre dormait encore, sa respiration était paisible.

Francis soupira, leur relation n'était basée que sur des sentiments incertains : Amour ? Haine ? Pulsions ? Peur ? Passion ?
Tout ça était bien loin de la pureté ou d'une histoire à l'eau de rose comme on pouvait en voir.
Ce qu'ils savaient tous les deux, néanmoins, c'est qu'ils avaient besoins l'un de l'autre pour supporter cette vie, cette vie qui se faisait de plus en plus courte au fil des années, des mois, des jours, des heures, des minutes et des secondes.

« Une vie éternelle et pourtant si éphémère... », pensa Francis.

Le blond s'approcha de son Némésis et s'assit près de lui. Il mit sa main sur son front et fit glisser ses doigts dans ses mèches sables. Arthur était tellement plus adorable quand il dormait et quand il n'ouvrait pas sa bouche (oups ♥).
La veille, les deux s'étaient une énième fois pris la tête et cela s'était terminé en une bagarre mélangeant coup de poing et coup de pied. De toute façon, avec eux, tout était permis.
La raison de cette dispute ? L'Empire, bien évidemment. Francis savait bien qu'Arthur était exténué du poids qu'il portait sur ses épaules. Du coup, Francis essayait de faire tout ce qu'il pouvait pour l'aider ou lui enlever au moins un peu de son stress.
Il l'aidait dans son travail quand il avait le temps, il prenait souvent sur lui lors des crises de larmes ou de colère de l'anglais, il restait avec lui, il avait choisi le camp d'Evander, il lui faisait l'amour et même, il lui offrait son coeur (ce qui ne l'empêchait pas d'aller voir ailleurs).

Parce que tous ce que voulait Francis, c'était que tout redevienne comme avant. Malheureusement, cela n'arrivera pas. Il voyait déjà le changement, rien qu'en se regardant dans le miroir ou en parlant à ses citoyens...
Alors, à quoi bon lutter pour une cause perdue d'avance ?
Tout ce qui lui importait désormais, c'était de voir ses amis heureux et vivre leurs derniers instants en paix...
Il fallait accepter cette délivrance, accepter son destin...

Francis se leva du lit et ramassa ses quelques affaires au sol, il ne voulait pas croiser le regard d'Angleterre ou bien de lui faire face aujourd'hui...


© Codage par Dastan & template par Alyna

_________________