Partagez | 
 

 Je suis là... [Ft.Angleterre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
France
Le séducteur aux 2 facettes
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 16/03/2014
Localisation : Autriche, salle de bal

Identité
Nom humain: Francis Bonnefoy
Camp: Empire
Expérience: 0/1000

MessageSujet: Je suis là... [Ft.Angleterre]   31/7/2014, 19:49





Je suis là...


Ft. Arthur Kirkland


"Pour un coeur passionné, la pire douleur est de ne pas suffire au cœur qu'il aime." - Paul Bourget




Des soupirs, des râles, deux corps qui se frottent l'un à l'autre dans la nuit, mélangeant leurs odeurs, leurs essences, leurs empruntes charnelles. Cette nuit-là, ils ne faisaient qu'un, bien loin des querelles quotidiennes et des joutes verbales, mais surtout bien loin de l'Empire et des obligations. Cette nuit-là, ils n'étaient que deux humains, deux humains parmi des milliards d'autres qui peuplaient cette planète appelée Terre. Deux hommes ordinaires qui échangeait des sentiments, les jetant presque à la figure de l'autre. Leurs mouvements étaient maladroits, chacun voulant dominer l'autre dans cette danse infernale...

***

Il expira la fumée toxique de sa cigarette à vapeur tout en regardant par la fenêtre : les rues de Londres étaient embrumées ce jour-là. Après tout, même après les âges la météo si bien connue de l'Angleterre restait la même.
Il était nu, la lumière presque inexistante tamisait son corps que beaucoup qualifiait d'Apollon.

Il reprit une fois de plus une bouffée de fumée et son regard se posa alors sur le corps mince qui reposait encore sur le lit : Arthur.
Sa peau était pâle et les couvertures rouges y contrastaient parfaitement. Ses cheveux blonds encore plus ébouriffés et décoiffés qu'à l'ordinaire lui donnait un côté mignon que peu de gens avaient la chance de voir.
Il était allongé sur le ventre et son dos, dénudé, s'offrait au regard avisé du Français. On avait envie de caresser cette peau lisse, de l'embrasser, de la faire sienne.
Le représentait de l'Angleterre dormait encore, sa respiration était paisible.

Francis soupira, leur relation n'était basée que sur des sentiments incertains : Amour ? Haine ? Pulsions ? Peur ? Passion ?
Tout ça était bien loin de la pureté ou d'une histoire à l'eau de rose comme on pouvait en voir.
Ce qu'ils savaient tous les deux, néanmoins, c'est qu'ils avaient besoins l'un de l'autre pour supporter cette vie, cette vie qui se faisait de plus en plus courte au fil des années, des mois, des jours, des heures, des minutes et des secondes.

« Une vie éternelle et pourtant si éphémère... », pensa Francis.

Le blond s'approcha de son Némésis et s'assit près de lui. Il mit sa main sur son front et fit glisser ses doigts dans ses mèches sables. Arthur était tellement plus adorable quand il dormait et quand il n'ouvrait pas sa bouche (oups ♥).
La veille, les deux s'étaient une énième fois pris la tête et cela s'était terminé en une bagarre mélangeant coup de poing et coup de pied. De toute façon, avec eux, tout était permis.
La raison de cette dispute ? L'Empire, bien évidemment. Francis savait bien qu'Arthur était exténué du poids qu'il portait sur ses épaules. Du coup, Francis essayait de faire tout ce qu'il pouvait pour l'aider ou lui enlever au moins un peu de son stress.
Il l'aidait dans son travail quand il avait le temps, il prenait souvent sur lui lors des crises de larmes ou de colère de l'anglais, il restait avec lui, il avait choisi le camp d'Evander, il lui faisait l'amour et même, il lui offrait son coeur (ce qui ne l'empêchait pas d'aller voir ailleurs).

Parce que tous ce que voulait Francis, c'était que tout redevienne comme avant. Malheureusement, cela n'arrivera pas. Il voyait déjà le changement, rien qu'en se regardant dans le miroir ou en parlant à ses citoyens...
Alors, à quoi bon lutter pour une cause perdue d'avance ?
Tout ce qui lui importait désormais, c'était de voir ses amis heureux et vivre leurs derniers instants en paix...
Il fallait accepter cette délivrance, accepter son destin...

Francis se leva du lit et ramassa ses quelques affaires au sol, il ne voulait pas croiser le regard d'Angleterre ou bien de lui faire face aujourd'hui...


© Codage par Dastan & template par Alyna

_________________



Je vous fais la cour en saphir (#0131B4)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis là... [Ft.Angleterre]   29/9/2014, 10:11




En compagnie de :
France

Tu es là...

Quelle étrange sensation... Celle de flotter entre sommeil et réalité. Sentir son corps peser lourdement, inanimé et pourtant se sentir si léger, porter par la masse confortable d'un nuage. Ne savoir si l'on tombe ou si l'on s'élève. Se sentir confortablement entouré dans un cocon de chaleur. Il n'avait aucune envie de se réveiller, de retourner à la réalité. Ces mêmes journées ou le temps est compté ou lui et ses semblables, ses amis et ses proches, sentaient cette épée de Damoclès au dessus de leurs têtes, qui s'affaissent mois après mois, jours après jours. Dans sa demie-conscience, les souvenirs de la veille lui revint en mémoire. Il sentait encore ses mains sur son corps, la passion de leurs échanges... les baiser son amant, Francis.

Arthur ne voulait ouvrir les yeux, que ce moment de confort dur encore un peu, qu'il ne retourne pas sa routine journalière. Il sentit du mouvement à ses cotés et une douce chaleur se posa sur son front et glissa dans ses cheveux, apaisante. Mais elle disparut bien trop vite... la chaleur, mais aussi la présence, source de chaleur, à ses cotés. Il frissonna, ses sourcils broussailleux se froncèrent légèrement alors qu'il reprenait pied et que son esprit redescendait de son petit nuage pour reprendre sa place dans son corps fatigué. De l'état de plume, il était à présent de plomb. Un soupir s'étouffa dans son oreiller alors qu'il forçait un de ses yeux à s'ouvrir. Les bruits encore méconnaissable, il refermait l’œil et enfouit son corps nu sous les draps pour rechercher la chaleur disparut et un grognement bien connu du français, râleur à souhait s'élevait de sa gorge. Il fallut quelques secondes pour que de nouveaux les prunelles vertes apparaissent de derrière ses paupières et posent leur regard embrumé de sommeil sur le blond aux cheveux ondulés. Il resta ainsi quelques instants à l'observer attendant patiemment que ses pensées viennent à lui et quand son esprit se fit plus clair ses sourcils se froncèrent un peu plus.

« Froggy.... »

il se redressa sur ses coudes, puis en position assise sans perdre de son regard groggy le moindre mouvement du français. Comptait-il partir comme ça ?

«  Tu compte fuir à l'anglaise ? »

ironique et empreint de sa « mauvaise humeur du matin », il lança cette pique initialement inventé par le français. Il n'approuvait pas cette expression mais de toutes manières ils n'approuvaient jamais les expressions que le voisin pouvait inventé. Arthur passa une main dans ses cheveux en batailles se massant la tête étourdie et se déplaça de nouveau dans le lit. Il mit ses jambes dépareillés sur le bord du lit et chercha du regard ses vêtements qu'ils avaient parsemés hier soir, dans leurs luttes charnel, un peu partout dans la pièce. Arthur ne faisait plus attention a sa jambe de métal tout comme Francis était habitué à son bras. Par contre les deux n'hésitaient pas à s'en servir pour se taper dessus. Arthur trouva ses cibles mais il ne se leva pas tout de suite. Il voulait laisser les choses traînés, que France ne quitte pas déjà sa demeure et qu'il ne retourne pas dans sa routine.

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis là... [Ft.Angleterre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ♥« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Steam World :: HRP & Jeux :: HRP :: Archives :: RP's-
Sauter vers: